Cultural News and Events

Havana Weather:   23.44°C

Cayo Largo del Sur

 

Pour ceux qui aiment l'intimité et la mer.

Vingt-quatre kilomètres d'excellentes plages, des fonds marins riches et intacts et une situation géographique privilégiée font de Cayo Largo del Sur un refuge de rêve pour ceux qui aiment l'intimité et la mer.
Cayo Largo del Sur enchante dès le premier regard. Il est l'une des pièces de luxe de l'Archipel de Los Canarreos, qui borde au sud la région occidentale de l'île de Cuba.
Sur à peine 37,5 kilomètres carrés, l'îlot dispose de 24 kilomètres de plages tournées vers la mer des Caraïbes, parmi lesquelles se distinguent Sirena et Playa Blanca, ainsi que d'extraordinaires fonds marins, incomparables pour la plongée et la photo sous-marine, et où il est encore possible de nos jours, dit-on, de découvrir quelque trésor enfoui car, d'après des chroniques d'époque, entre 1563 et 1784 survinrent dans la région de Los Canarreos environ 200 naufrages.
Cayo Largo del Sur possède par ailleurs de vastes espaces marécageux où abondent mangroves et raisiniers et dans lesquels on peut se livrer à l'observation des oiseaux, jouir du calme et de l'intimité que seuls ces sites privilégiés peuvent réserver.

Voies d'accès :

 

L'aéroport international Vilo Acuña reçoit des vols directs d'Europe et d'Amérique, ainsi que de n'importe quelle région du pays. L'îlot est par ailleurs un port libre.

Pour visiter l'îlot :

 

Le séjour dans ce coin reculé de l'archipel cubain offre non seulement l'occasion de découvrir ses plages et ses attraits sous-marins, ainsi que le centre d'élevage des tortues, proche de la marina, mais aussi de connaître d'autres charmants petits îlots tels que Cayo Iguana qui, en raison de la prolifération de ces sauriens inoffensifs, peut être considéré comme un mini-Jurassic Park caribéen, Cayo Cantiles et sa population de singes, Cayo Pájaros, site favori des oiseaux, et Cayo Rico, aux eaux d'un vert profond.

L'Île de la Jeunesse voisine (Île des Pins), la seconde en surface de l'archipel cubain, mérite une mention à part. Elle fut jadis le refuge des corsaires et des pirates et on assure que Robert Louis Stevenson en fit le cadre de son célèbre roman L'Île au Trésor.

Pour visiter l'Île de la Jeunesse :

 

Il est indispensable de découvrir le parc national marin Punta Francés, la Plage de Bibijagua, dont le sable noir est l'œuvre de l'érosion sur les roches de marbre, ainsi que la réserve naturelle San Felipe-Los Indios et les grottes de Punta del Este et leurs représentations aborigènes. Mais une visite s'impose aussi à la ferme El Abra, où résida temporairement José Martí, ainsi qu'à la Prison Modèle, où furent emprisonnés Fidel Castro et ses compagnons après les événements de la caserne Moncada, le 26 juillet 1953

Restauration :


La plupart des offres gastronomiques et de loisirs se concentrent dans les hôtels de l'îlot. A la marina Puertosol, les restaurants Cayo Rico, Sirena et La Taberna del Pirata proposent des spécialités de la cuisine internationale et un service de bar. Tout près se trouve la Plaza del Pirata, où se déroulent les bals et les fêtes les plus fréquentés de l'île.

Hébergement :

Hôtel Sol Club Cayo Largo
Chambres : 304

Hôtel Pelicano ****
Chambres : 300
Tél. : 48333 au 36
Fax : 48166 / 48167

Complexe Isla del Sur Resort ***
Tél. : 48111 au 118
Fax : 48201 / 48160
Formé par les installations suivantes :

Hôtel Isla del Sur ***
Chambres : 57

Villa Coral ***
Chambres : 60

Villa Capricho ***
Chambres : 75 chambres

Villa Iguana ***
Chambres : 114

Villa Soledad ***
Chambres : 43

Villa Lindamar ***
Bungalows : 63

Île de la Jeunesse

Hôtel Colony ****
Chambres : 77

Villa Isla de la Juventud ***
Chambres : 20

Motel Rancho del Tesoro ***
Chambres : 38

Comments are closed.