Cultural News and Events

Havana Weather:   23.94°C

Baracoa

 


Première ville de Cuba

Sa nature exubérante et intacte fait de la première ville fondée par les Espagnols, Baracoa, un lieu idéal pour ceux qu'attirent les sites où prédomine l'élément autochtone.
A l'extrémité est de l'île, à près de mille kilomètres de La Havane, là où la main généreuse de la Nature dessina l'un des paysages les plus beaux de la géographie cubaine, se dresse depuis 1512 Nuestra Señora de la Asunción de Baracoa, la première ville fondée par les conquistadors espagnols à Cuba.
Terme aborigène, Baracoa signifie "présence de la mer", celle-ci étant précisément l'une des richesses qui, avec les montagnes couvertes d'une végétation exubérante et les cours d'eaux qui abondent dans la région, composent ce magnifique cadre naturel enrichi d'éléments de caractère historique et culturel susceptibles de retenir l'attention du visiteur.
La Croix de La Parra, le premier symbole chrétien amené à Cuba à bord des galions espagnols, est conservée dans l'église paroissiale de cette ville de la province de Guantanamo où ne se comptent plus les tours et les forteresses et qui ne fut accessible par route qu'en 1965.

Voies d'accès :

 

La plupart des visiteurs qui se rendent à Baracoa empruntent le viaduc de la Farola, une route qui serpente entre les montagnes et qui comprend 11 ponts surplombant le vide, la partie la plus impressionnante étant Altos de Cotilla, à 600 mètres au-dessus du niveau de la mer. Pour les vols nationaux, la ville dispose, en outre, de l'aéroport Gustavo Rizo, qui accueille des avions moyens et légers. On peut aussi arriver par la route Moa-Baracoa, qui relie la ville à la province de Holguín.

Pour visiter Baracoa :


Baracoa est pour le visiteur une invitation permanente à la découverte. Dans la ville-même, le centre historique, classé Monument national, les forts Matachán et La Punta ainsi que les tours de Joa et d'El Cementerio sont des sites pleins d'intérêt.

On peut aussi escalader le Yunque de Baracoa, une montagne en forme d'enclume de 575 mètres d'altitude, naviguer sur les rivières Miel, Duaba, Yumurí et Toa dans une "cayuca", embarcation typique de la région, se baigner sur les plages Maguana, Saratoga ou Duaba, visiter près de cette dernière la ferme dans laquelle on produit du cacao et découvrir le zoo de pierre de Loma Boquerón.
Mais pour bien connaître cette région touristique il est indispensable de se rendre au Parc national Alexandre Von Humboldt (enclavé dans la Réserve de la Biosphère de Cuchillas del Toa) et là, après avoir marché vers l'est, en direction de la Pointe de Maisi, de traverser le Paso de los Alemanes afin d'admirer la vallée du Yumurí et les baies de Boma et Mata, et de goûter toute la beauté du paysage du haut des terrasses de localité de La Maquina.

Pour profiter de tous les plaisirs de Baracoa :

Les établissements hôteliers de la ville font d'excellentes offres sur le plan de la gastronomie et des loisirs. Le touriste peut, par ailleurs, visiter le Musée d'Histoire naturelle, s'offrir un déjeuner typique à la Ferme Duaba et déguster les sucreries locales préparées à base de noix de coco, de miel et d'ananas. Les chocolats de Baracoa sont également réputés.

Hôtels:

Hôtels:

Ville Hôtel Porto Santo ***
60 chambres
Tél. : (21-4) 3578 / (21-4) 3590

Hôtel El Castillo ***
35 chambreses
Tél. : (021) 4-2103 / (021) 4-2125 / (021) 4-2147

Hôtel La Rusa *
13 chambres
Tél. : (21) 4-2102

Plage

Casa Maguana *
4 chambres

Comments are closed.