Cultural News and Events

Havana Weather:   23.44°C

Santa Lucía

 



Une fascinante formation corallienne

La proximité d'une longue et fascinante formation corallienne qui la protège et d'une ceinture d'îlots vierges fait de Santa Lucía l'une des meilleures destinations de plage du pays.
Camagüey, le chef-lieu de la province du même nom, est l'une des plus anciennes villes du pays.
Vingt et un kilomètres de plages jalousement gardées par la longue formation corallienne du nord de Cuba constituent le support fondamental du développement touristique de ce site enchanteur qu'est la station balnéaire de Santa Lucía, dans la province de Camagüey.
Depuis les airs, une ligne pratiquement ininterrompue d'écume blanche dénonce l'existence de cet impressionnant récif corallien situé à deux kilomètres à peine de la plage, qui se transforme de fait en une gigantesque piscine naturelle tranquille toute l'année.
Une température idéale (23 à 25 degrés en moyenne), des pluies rares et des vents modérés font de la baignade, de la plongée -il existe environ 35 points d'immersion- et de la pêche des activités incontournables durant un séjour dans ce site naturel exceptionnel.
A Santa Lucía, la nature est magnifiquement conservée. Sur son territoire se trouve une importante zone de nidification de flamants roses.

Voies d'accès

 

Par route, après avoir parcouru les 110 kilomètres de zones d'élevage qui la séparent de l'aéroport international Ignacio Agramonte et de la ville de Camagüey. Santa Lucía est par ailleurs dotée d'un aérodrome pouvant accueillir des avions moyens et légers.

Pour connaître Santa Lucía:

 

En premier lieu, la plage, les sports nautiques et la plongée constituent bien sûr les principales attractions pour ceux qui décident de séjourner dans cette région du nord-est de Cuba. Mais la visite sera incomplète s'ils ne se rendent pas à Camagüey, le chef-lieu de la province, appelé aussi la Ville des jarres, et l'une des premières localités fondées par les conquistadors espagnols dans l'île. Le centre historique de Camagüey s'étend sur 300 hectares et compte parmi les plus importants du pays.
Parmi les lieux à visiter figurent la Place de San Juan de Dios, l'Église et le Couvent de Nuestra Señora de la Merced, la maison natale du patriote Ignacio Agramonte, Las Cinco Esquinas del Ángel et une particularité de l'urbanisme, en l'occurrence la rue la plus étroite de l'île: Funda del Catre.
Camagüey s'étend, docile et uniforme aux yeux du visiteur, offrant le labyrinthe de sa trame urbaine, les clochers de ses églises vétustes et les toits de tuiles rouges qui couronnent une architecture sobre. Une cité qui grandit mais qui reste celle des jarres et des temples à l'aspect unique, des façades à auvents et pilastres, des fenêtres voilées de grilles finement ouvragées, des maisons aux toits à une seule pente et des seuils ouvrant sur des patios de tranquillité et d'ombre, de fraîcheur et de verdure qui transmettent à la ville cette saveur d'hier dont elle refuse de se défaire.
Les îlots Sabinal (où depuis 1848 se dresse le phare Colón), Guajaba, Romano, Cruz et Mégano Grande recèlent des paysages d'une grande beauté.

Pour profiter de tous les plaisirs de Santa Lucía:

Les principales offres de loisirs et de restauration sont disponibles dans les installations hôtelières de la station balnéaire. Cependant, il existe des lieux qui proposent une animation intelligente de même qu'une excellente musique. C'est le cas des discothèques La Jungla, de l'hôtel Club Santa Lucía, et Laberinto, de l'hôtel Cuatro Vientos, ainsi que du Club Hola Ola, de l'hôtel Club Amigo Mayanabo.
Si son séjour a lieu pendant la deuxième semaine de février, le visiteur sera emporté par le rythme et l'effervescence du Festival de Santa Lucía, une fête qui s'étend à toute la station balnéaire, avec ses compétitions de plage, concours de danse, rencontres de musique et autres attractions.
Le touriste qui voyage à Santa Lucía doit absolument se rendre à Camagüey, où il aura l'occasion de découvrir les trésors de l'art religieux des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, les particularités architectoniques d'une ancienne splendeur coloniale et l'œuvre d'importants peintres contemporains et céramistes de renom.
La vie nocturne de la ville surprend par la diversité de ses offres. Le visiteur est attendu en particulier au Théâtre Principal(1850), siège permanent de la compagnie de ballet de Camagüey -la seconde du pays- et des ensembles folkloriques de la province, au Piano Bar du Gran Hotel, à la Galerie Coloniale et à la Casa de la Trova, située face au Parc Ignacio Agramonte, l'un des lieux les plus significatifs de cette ville, imprégnée d'histoires d'amour qui ont survécu au temps et de légendes de pirates et de corsaires

Hôtels:

Plage

Hôtel Cuatro Vientos ****
412 chambres
Tél. : 3-6317 / 3-6360 Fax : 36-5142

Villa Club Caracol ***
150 chambres
Tél. : 3-6303 / 3-6369 Fax : 36-5307

Hôtel Club Santa Lucía ***
242 chambres
Tél. : 3-6265 Fax : 36-5153
Hôtel Qualtón Club Mayanabo ***
249 chambres
Tél. : 3-6184 au 85 / 3-6369 Fax : 36-5295

Villa Tararaco **
31 chambres
Tél. : 3-6136 / 3- 6410 Fax : 36-5166

Ville

Gran Hotel ***
72 chambres
Tél. : 9-3933

Hôtel Horizontes Camagüey ***
142 chambres
Tél. : 8-7267 / 8-7268 Fax : 33-5699

Villa Maraguán ***
36 chambres
Tél. : 7-2170 / 7-2017 Fax : 36-5247

Plaza ***
67 chambres
Tél. : 8-2413

Florida***
74 chambres
Tél. : 5-3011

Colón *
48 chambres
Tél. : 8-3380

Comments are closed.