Cultural News and Events

Havana Weather:   22.89°C

Jardínes del Rey

 



LES JARDINS DU ROY

Dignes d'un prince, les Jardins du Roy constituent pour le visiteur une invitation permanente à profiter de plages de toute première qualité.
La région touristique des Jardins du Roy, au nord de la province de Ciego de Ávila, fait partie de l'archipel Sabana-Camagüey, le plus étendu des quatre qui entourent l'île de Cuba même, puisqu'il compte 2 517 cayes et îlots, dont deux sont de vraies îles par leur étendue: le caye Romano (777 km2) et le caye Coco (370 km2).
C'est à l'adelantado Diego Velázquez qu'ils doivent leur nom, puisque celui-ci les baptisa ainsi en l'honneur du roi d'Espagne, Ferdinand le Catholique. Cinq siècles plus tard, ces Jardins continuent d'offrir l'attrait de nouvelles découvertes. Le caye Coco et le caye Guillermo, deux des bijoux les plus précieux de ce collier d'îles, ont pour trésor leur virginité. L'homme se contente d'y assurer le confort du monde moderne pour compléter ce que la nature a mis des siècles à créer et le protège soigneusement.
En plus de ses vingt-deux kilomètres de plage, le caye Coco offre un attrait supplémentaire: 90 p. 100 en sont couverts de végétation et servent de refuge à de nombreuses espèces d'animaux (tous inoffensifs), dont une grande colonie de flamants roses. Ce caye constitue l'extrémité Est de la réserve de la biosphère Buenavista. Le caye Coco est plus intime, mais tout aussi accueillant. Il ne mesure que 13,2 km2, mais compte toutefois trois plages de 3,5 km au total, en particulier la plage Pilar, au paysage attrayant et qui possède les dunes les plus élevées des Antilles.
Les Jardins du Roy ajoutent encore à ces attraits touristiques toute une série de facteurs naturels d'une grande beauté, dont sa faune ailée extrêmement intéressante et variée (plus de deux cents espèces) et des écosystèmes terrestres et marins très bien conservés.
Les Jardins du Roy étaient un des sites favoris d'Hemingway qui en souligne la beauté des paysages dans son roman Îles dans le golfe.

Comment y aller ?:

L'aéroport international Máximo Gómez, à Ciego de Ávila reçoit des vols directs en provenance d'Europe et d'Amérique. Il faut ensuite faire par la route les quatre-vingts kilomètres jusqu'à la côte, puis emprunter une chaussée carrossable en mer de dix-sept kilomètres jusqu'aux cayes. Le caye Coco dispose pour l'instant d'un aérodrome recevant des petits et moyens courriers tous les jours. L'accès peut se faire aussi par la marina Puertosol du caye Guillermo.

Visiter les Jardins:

Le trajet entre l'aéroport international Máximo Gómez et les Jardins du Roy offre différentes escales intéressantes. D'abord Morón, une ville pittoresque connue pour son monument au coq. Puis le village hollandais de Turiguanó, une communauté d'éleveurs construite au début des années 60. Une fois sur la chaussée en mer, le mirador La Silla permet d'admirer les magnifiques envolées de flamants roses vivant au sud du caye Coco. Pour bien connaître l'ensemble des cayes, en plus des plages Pilar, Flamencos (Les Flamants), La Jaula (La Cage) et Las Coloradas (Les Îles rouges), il faut emprunter les sentiers des Dunas de la Loma del Puerto (Dunes de la colline du port) et celui des Dolinas (Dolines), visiter le site La Güira, qui fait revivre un site typique de charbonniers, connaître le phare Diego Velázquez, sur le caye Paredón Grande, voire louer une moto et aller à l'aventure sur des chemins sûrs et inoubliables.
On peut aussi, à partir des Jardins du Roy, visiter les étangs La Redonda (un site magnifique pour la pêche à la carpe) et La Leche, la zone de Florencia, dont les beaux paysages invitent à la promenade équestre, et la paisible ville de Ciego de -Ávila, chef-lieu de province, dont le centre historique possède une architecture ravissante et qui se trouve non loin de la ferme Oasis, où l'on peut faire connaissance de la vie à la campagne.

Se distraire aux Jardins du Roy:

Les distractions nocturnes et les offres de restauration se concentrent dans les hôtels. Mais il faut absolument visiter la Cueva del Jabalí (la grotte du Sanglier) sur le caye Coco, avec ses concerts quotidiens de musique en direct ou enregistrée, dans un environnement naturel attirant, ainsi que le Mirador de San Fernando, à l'entrée de Morón, où se combinent bonne chère, musique et danse.

Hébergement:

Plage

Hôtel Meliá Cayo Coco*****
Chambre 250
Téléphone : (5333) 30-1180
Télécopieur : (5333) 30-1381
Adresse électronique : melia.cayo.coco@solmelia.es

Hôtel & Club Tryp Cayo Coco*****
Chambres 972
Téléphone : (53 33) 30-1311 / 30-1300
Télécopieur : (53 33) 30-1386 / 30-1376
Adresse électronique : comer@club.tryp.cma.net

Hôtel Meliá Cayo Guillermo*****
Chambres 314
Téléphone : (5333) 30-1680
Télécopieur : (5333) 30-1685
Adresse électronique : melia.cayo.guillermo@solmelia.es

Hôtel Iberostar Daiquiri****
Chambres 312
Téléphone : (5333) 30-1650
Télécopieur : (5333) 30-1645
Adresse électronique : comercia@ibsdaiq.gca.tur.cu

Hôtel Sol Club Cayo Guillermo****
Chambres 270
Téléphone : (5333) 30-1760 / 30-1761
Télécopieur : (5333) 30-1748
Adresse électronique : sol.club.cayo.guillermo@solmelia.es
Villa Cojímar****
Chambres 220
Téléphone : (5333) 30-1712
Télécopieur : (5333) 30-1727
Adresse électronique : reserva@cojimar.gca.cma.net

Hôtel Sol Club Cayo Coco****
Chambres 270
Téléphone : (5333) 30-1280
Télécopieur : (5333) 30-1285
Adresse électronique : sol.club.cayo.coco@solmelia. es

Hôtel Senador ***
Chambres 762
Téléphone : (5333) 30-1256/57

En ville Morón

Hôtel Morón***
Chambres 144
Téléphone : (53335) 2230 / 2232
Adresse électronique : hhmm@hmoron.cav.cyt.cu

Ciego de Ávila

Hôtel Ciego de Ávila**
Chambres 136
Téléphone : (5333) 2-8013
Hôtel Santiago-Habana**
Chambres 76
Téléphone : (5333) 2-5703

Mirador San Fernando**
Chambres 9
Téléphone : (53335) 2267

Nature

Centre international de chasse et pêche**
Chambres 7
Téléphone : (53335) 2236 / 2237
Télécopieur : (53335) 2128

Comments are closed.